Tag: Abbé Julio

Usage du sel et prière de bénédiction de l’Abbé Julio

gros selLe sel est un puissant purificateur, servant à protéger et bannir.

L’usage et la valeur du sel est ancestral, produit de l’évaporation de l’eau de mer, il a un symbole de destructeur avec les romains qui le dispersaient lors de campagnes pour rendre un sol stérile, et un symbole de vie, car il est indissociable de notre équilibre et de notre santé.
Le sel se dissous, il circule dans notre sang, il peut aussi sous forme de cristaux être un barrage.
Le sel contient des ions négatifs.

Le sel de mine, en particulier de l’Himalaya est le must, car il est aussi chargé des énergies de la terre, néanmoins il coûte cher et un bon gros sel gris ou blanc convient tout à fait. Le sel fin n’est pas recommandé.

Que faire du sel une fois son usage fini ?

Ne pas jeter à la poubelle, mettre dans un fleuve, un ruisseau, une eau en mouvement donc. Par défaut, les toilettes sont envisageables.

Protection:

Lors d’attaque d’entité :

Disposer du sel aux 4 coins d’une maison, d’une pièce, voir d’un jardin si la demeure contient le jardin à protéger.
Attention à effectuer après avoir faire le ménage, sinon vous emprisonnez l’entité chez vous.
A changer tous les trois jours lors d’attaque, toutes les semaines sinon(le vendredi ),

Je vous recommande de mettre ce sel dans de petits bocal en verre, ou coupelle (une poignée par coins, pour un jardin, un pot à confiture rempli) car je rappelle que le sel attaque la matière…et c’est très difficile à nettoyer quand il a commencé à fondre.

Dans des cas d’attaque :
disposer une ligne devant chaque fenêtre et chaque porte pour sceller chaque passage d’entrée dans la maison.

Protection au quotidien :
consacrer votre gros sel de cuisine, et ajoutez une fonction protectrice dans la consécration pour tous ceux qui le consomment. Ainsi, vous vous protégez et purifiez quotidiennement de façon passive sans vous en rendre compte au travers de votre repas.

Comme bannissement:
le sel peut vous servir à protéger une maison, prendre une pincée de sel consacré et au seuil de votre maison dire tout en lançant une pincée de sel :
“je jette ce sel, que toute les énergies négatives, entités non voulues, personnes entrant dans le but de nuire soit repoussés et chassés à jamais de cette maison”.

L’usage en rituel:
lors de cérémonie de magie évocatoire, le sel consacré peut renforcer votre cercle de protection et évocatoire.
Disposez ce sel, soit aux 4 coins cardinaux si vous n’en avez pas assez, soit en cercle à l’extérieur de vos bougies tout autour de vous ( ne quittez pas ce cercle tant que le rituel n’est pas achevé )
Il faut compter environ un bon kilo de gros sel pour effectuer un cercle complet.

Harmonisation :
Le sel contient des ions négatifs ( en particulier le sel de mine ) qui permet d’équilibrer une atmosphère.
Dans notre vie courante, nos ustensiles électriques émettent beaucoup d’ions positifs, l’usage de lampe en sel, ou de bougeoir en sel permet de rétablir une harmonie électrique dans une pièce, tout comme lors d’un orage où l’on apprécie que la tension électrique craque lors de l’éclatement de celui-ci ( apport d’ions négatifs ) la lampe apaise notre environnement immédiat.

Pour consacrer le sel :

Prenez un peu de sel, puis faites un signe de croix en disant la prière de l’Abbé Julio :

“Notre aide est dans le nom du Seigneur, qui a créé le ciel et la terre. Seigneur, exaucez ma prière, et que mon cri monte jusqu’à vous.
Je t’exorcise, créature du sel, par le Dieu Vivant, par le Dieu Véritable, par le Dieu Saint, par le Dieu qui a voulu que tu fusses jeté dans l’eau par le prophète Elisée, pour guérir la stérilité de l’eau : afin que tu deviennes sel exorcisé pour le salut des croyants, et que tu procures dans tous ceux qui te prendront, la santé de l’âme et du corps ; et que de tout lieu où tu seras répandu s’enfuie et disparaisse toute illusion et méchanceté, ou malice de ruse diabolique, ainsi que tout Esprit immonde, conjuré au nom de celui qui doit venir juger les vivants et les morts, et faire passer le monde par le feu. Ainsi soit-il !”