Bienvenue sur le site de l'association Médiumnité & Magnétisme

Rubellite

Potion de la semaine :

rubellite
Rubellite

Hildegarde de bingen, première médecin phytothérapeute du moyen âge, suggérait une potion à base de rubellite. Elle la disait capable d’éliminer les maux d’estomac et toutes sortes de fièvres. La recette est la suivante : après avoir laissé macérer une rubellite dans un verre de vin exposé toute la journée au soleil, faire boire le breuvage au malade au cours des repas pendant 5 jours minimum. Ce remède, particulièrement efficace selon Hildegarde, ne pas être administré à un autre malade « sinon le malade ne pourrait survivre car la force du remède est telle qu’il bousculerait son cœur et ferait éclater sa tete ». Hong-yu « fleur rose » c’est comme cela qu’est appelée la rubellite jusqu’à la chute de l’empire du milieu en 1911. Cette gemme était la pierre de prédilection des impératrices et concubines pour leurs ornements et leurs accessoires de coiffure.

La pierre : Cette pierre est une variété de tourmaline, de couleur rose à rouge. Réputée très douce, elle agit comme un bouclier protecteur contre les énergies négatives.

Anecdote : A la fin du XIX siècle, des expériences ont révélé que les tourmalines possédaient des propriétés pyroélectriques. Elles ont le pouvoir d’éliminer l’électricité statique, d’où leur surnom de pierres électriques. En outre, lorsqu’on les chauffe, elles libèrent des rayons infrarouges. Cela les rend capables d’améliorer la circulation sanguine et d’éliminer les toxines.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier