Bienvenue sur le site de l'association Médiumnité & Magnétisme

Potentilles

Potentilles
Potentilles

Quand viendra le temps de la floraison, invitez les potentilles à votre table. De texture ferme et croquante à la saveur douce, les jeunes pousses rappellent la laitue. Consommez les en salade, parfumez votre huile, saupoudrez votre fromage. Les fleurs décoratives, sont également comestibles. Les racines se récoltent presque toute l’année. Rapez-les pour les manger crues ou faites les mijoter. Si lors de votre quête, vous avez la chance incroyable de trouver une potentille à feuilles digitées composée de 7 doigts au lieu de 5, saisissez vous de ce trésor et mettez le sous verre. Accroché au mur de votre chambre, ce talisman diffusera ses bonnes ondes en continu.

Anecdote : Il existe trois types de potentilles parmi les 500 espèces du genre. Elles possèdent des pouvoirs occultes. L’ansérine (potentilla anserina) appelée aussi herbe aux oies, la quintefeuille (potentilla reptans) ou patte de pigeon, et la tormentille (potentilla erecta) racine du diable.

Les fleurs de l’ansérine et la quintefeuille se distinguent par un calicule à 5 feuilles, un calice à 5 sépales et une corolle à 5 pétales. Cette symbolique du chiffre 5 et la signification quasi universelle « amour, argent, pouvoir, santé, sagesse » dote ces potentilles de propriétés magiques. Placez-les en bouquet dans la maison et profitez de leur bienfaits.

La plante : Longtemps cataloguée de mauvaises herbes, les potentilles sont peu exigeantes et se développent sur les terrains incultes. Leurs feuilles rappelant celles du fraisier sont ponctuées, tout l’été de petites fleurs jaunes. Le nom potentille, attribué à Linné, naturaliste suédois du XVIII siècle, viendrait de « patens » qui signifie « puissant ». Deux variétés, l’ansérine et la tormentilles, sont utilisées fraîches, en phytothérapie pour combattre l’inflammation des muqueuses.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier