Persil

Utile si vous souffrez de brûlures d’estomac et de remontées acides ou de toux. Soulagez vos douleurs en faisant infuser une 1 cuillerée de soupe de persil ciselé dans 25 cl d’eau bouillante pendant 10 minutes puis filtrez et buvez cette infusion après les repas.
En cas de douleurs articulaires, essayez le cataplasme de persil.

Plongez un bouquet de persil dans 1 litre d’eau, portez à ébullition. Au premier bouillon, baissez le feu et laissez mijoter 2 minutes.

Persil
Persil

Hachez le persil égoutté et mixez-le avec de l’huile d’olive, jusqu’à obtenir une pâte.

Étalez-la encore chaude sur une compresse.

Appliquez le tout sur l’articulation douloureuse et maintenez en place avec un bandage.

Anecdote : Le persil avait autrefois mauvaise réputation. On le faisait cuire dans l’eau bénite pour l’administrer aux malades victimes d’un mauvais sort.

Dans les Vosges, on disait qu’il ne poussait que si il avait été semé par une personne simple d’esprit. Tandis qu’en Wallonie un préjugé voulait qu’en le replantant on fasse mourir un parent proche.

La plante : plante potagère aromatique de la famille des apiaceae le persil a bien des vertus. Il aide à éliminer, à favoriser et réguler la menstruation et à calmer les douleurs intestinales. Riche en antioxydant et en vitamine c, il contient de l’apigenie, une substance qui contribuerait à diminuer les risques de cancer. Contre-indiqué en cas de traitement anticoagulant (il renferme de la vitamine k), il est à éviter pendant l’allaitement car il ralenti voir stoppe les montées de lait.

Laisser un commentaire