L’origan

Recette gourmande de la semaine :

Origan + alun

D’une saveur très fine, l’origan apporte un supplément de goût aux pizzas, à la sauce tomate ou à la salade de chou. Incorporez-le en fin de cuisson dans vos ragoûts, vos soupes de haricots. D’après Linné, naturaliste suédois du XVIII° siècle, « si on ajoute de l’origan à la bière » lors de sa fabrication, « il la rend plus enivrante et arrête sa pente (la maturation) de tendre à la fermentation acide ». Lors de votre cueillette, ne prélevez pas uniquement que les feuilles, coupez les tiges entières. Votre plante repoussera de façon généreuse. Utilisez aussi ses sommités fleuries en macération avec de l’alun pour créer des encres de couleur pourpre ou rouge brun.

Anecdote :

L’origan détient des caractéristiques des plantes associées à Mercure : une saveur mixte. La sienne est florale et amère, la production de fleurs, sans fruits, et ses petites feuilles.

De vieilles superstitions chargent l’origan de pouvoir occultes. Dans les pays anglo-saxons, il était utilisé dans des charmes amoureux, mêlé aux aliments de l’être aimé pour se l’attacher. Et pour ne pas attraper froid l’hiver, il est conseillé de porter sur soi un sachet rempli de violettes et d’origan.

La plante :

Origan

L’origan (Origanum vulgare)

Originaire d’Asie occidentale, l’origan, plante herbacée vivace de la famille des laminaceae pousse à l’état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen. Son nom vient du grec oros ganos, qui signifie « joie des montagnes ». Consommé cru, il apporte au corps des anti-oxydants. Son huile essentielle possède un grand pouvoir anti-infectieux et anti-viral. Linné, naturaliste du XVIII° siècle, préconisait d’en imbiber un coton et de l’insérer dans une dent cariée pour calmer la douleur.

Laisser un commentaire