L’opale

Rituel de la semaine :

Opale

L’opale est la pierre à offrir au mois d’octobre ou à acquérir par soi-même, particulièrement pour ceux qui sont nés à cette période. Gemme minuscule et abordable ou gros caillou de rêve, l’opale est la plus mystérieuse des pierres précieuses. Composée de 3 à 30 % d’eau, elle est sensible, n’aime ni le parfum, ni le maquillage et craint les atmosphères sèches et agressives. Sa fragilité lui a valu à tort une réputation maléfique en France au XIX siècle. Prenez-en soin, elle conservera son opalescence et vous transmettra ses bonnes ondes. Les énergéticiens lui attribuent une influence bénéfique sur le mariage, l’amitié. On la dit même légèrement aphrodisiaque.

Anecdote :

« Cette pierre recrée les cœurs, préserve de tout venin et contagion de l’air, chasse la tristesse, empêche les syncopes, les maux de cœur et les affections malignes » Jacques Collin de Plancy Dictionnaire infernal, 1818.

Le nom « opale » provient du latin opalus synonyme de pierre précieuse pour les romains. Mais l’origine du mot viendrait du Sanskrit upala, dérivé du grec opallios qui signifie « pierre précieuse » et « changement de couleur ». Pline disait que la teinte de l’opale tire sur « celle de la fleur nommé Héliotrope, ou sur celle du cristal ou de la grêle ». D’après une légende aborigène, elle aurait commencé à étinceler quand Dieu, descendu sur terre, posa son pied dessus.

Opale

La pierre :

L’opale. Pierre précieuse aux couleurs de l’arc en ciel, l’opale a été comparée dans le passé « à la flamme du soufre qui brûle ou à celle d’un feu sur lequel on jette de l’huile ». Elle est décrite par Pline comme ayant « une surface raboteuse, des points qui arrêtent l’œil ». En lithothérapie, elle est tenue comme une pierre de contact avec les esprits supérieurs, capable de capter les énergies environnantes. Elle symbolise la pureté et la gentillesse, renforce la mémoire et combat l’apathie.