L’euphraise

Formule bien être de la semaine :

Si vous souffrez de fatigue oculaire après une longue journée de travail, prévoyez un traitement tout en douceur et retrouvez vos yeux de lynx. Partez de bon matin cueillir quelques feuilles d’euphraise, de quoi remplir 1 cuillère à café. Faites chauffer une tasse et demie d’eau, plongez-y votre récolte et faites bouillir 10 minutes. Laissez refroidir et filtrez. Trempez 2 compresses dans la lotion et appliquez-les sur vos paupières fermées. Laissez quelques minutes en place, le temps de vous relaxer et de profiter des bienfaits de la plante.

Anecdote :

On disait autrefois que déposer un bouquet d’euphraises sur le rebord de la fenêtre d’une jeune fille signifiait qu’elle n’avait pas les yeux dans sa poche et que « sa curiosité pouvait lui jouer des tours ».

Les sorciers anglais d’autrefois tamponnaient les paupières de leur patients avec une touffe de laine prélevée sur la toison d’un bélier blanc et trempée dans une infusion de feuilles et fleurs d’euphraise et de thé fumé. Ce rite promettait au malade de brefs éclairs qui annonçaient l’avenir. En Chine, la même potion était supposée éclaircir l’esprit et donner une mémoire faramineuse.

La plante :

L'euphraise

L’euphraise (Euphrasia officinalis)

Plante annuelle de prairie à minuscules fleurs blanches en forme de calice couvert de petits poils, l’euphraise officinale ou de Rostkov, de la famille des scrophulariaceae, se distingue par ses pétales dentelés tachetés de jaune à leur base et de violet dans leur partie supérieure. Reconnue depuis plus de 2000 ans en Chine pour ses vertus médicinales, elle sert au traitement des affections oculaires, d’où ses surnoms d’herbes aux myopes, de casse lunettes et de délice des yeux.

Laisser un commentaire