L’euphorbe épurge

Euphorbe épurge
Euphorbe épurge

Création de la semaine : En Sardaigne, l’euphorbe est cultivée par les femmes. Cette plante permet de tenir à distance les démons.
Pour tenter de repousser les rongeurs, plantez plusieurs pieds d’euphorbe, espacés de 50 cm. La plante agira comme une barrière répulsive contre les taupes. Vous pouvez aussi la cultiver en pots. Installez les pots près des fenêtres et des portes, cela empêchera les souris de visiter votre intérieur. Attention, c’est une plante qui peut atteindre un mètre de haut. Elle est toxique et doit être manipulée avec des gants. Il est déconseillé de la consommer.
Autrefois les feuilles et les fruits d’euphorbe étaient utilisés par les pécheurs de la méditerranée pour étourdir les poissons. On se servait également du suc laiteux de la plante pour chasser les incubes, d’ou ses surnoms de lait du diable, lait du loup, lait de serpent et lait de couleuvre.

La plante : L’euphorbe épurge (euphorbia lathyris).
C’est une plante à la géométrie parfaite. L’euphorbe a des feuilles étroites et linéaires reparties régulièrement les unes au dessus des autres. Comme toutes les espèces de sa famille, ses tiges contiennent un latex blanc toxique et irritant, qui noircit à l’air. Elle était autrefois utilisée comme purgatif et laxatif d’où son nom d’épurge, espurgier en vieux français, traduit maintenant par purger.

Anecdote : Cette plante est considérée comme une plante magique depuis les temps les plus anciens. L’euphorbe épurge était utilisée comme herbe purificatrice. Mélangées à de l’encens, les graines servaient aux rituels liés à la sagesse et à la connaissance. Dans le sud de l’Italie, on crachait dans sa main, on délayait une goutte de latex d’euphorbe et on tirait augures des dessins produits par le suc.

Laisser un commentaire