L’eupatoire

Eupatoire
Eupatoire

L’eupatoire exerce un fort pouvoir d’attraction amoureuse. Elle produit aussi un beau colorant jaune. Teignez la laine et tricotez-vous un chandail aux vertus enchantées. Mordancez d’abord le fil pour fixer la teinture. Montez doucement la température jusqu’à ébullition puis laissez mijoter une heure. Sortez les écheveaux, laissez tiédir avant de les imprégner dans une marmite pleine de feuilles, tiges et fleurs d’eupatoire. Chauffez progressivement jusqu’à obtenir une belle teinte dorée. Laissez refroidir et rincez.

Anecdote magique : C’est une herbe des séducteurs, l’eupatoire chanvrine attire le sexe opposé et rend séduisant celui qui la porte. Pour livrer toute sa puissance magique, elle doit être utilisée très fraîche, le plus rapidement possible après sa cueillette. Séchée ou fanée, elle perd tout son pouvoir.

Selon les dires des sorciers hongrois, la femme qui porte une tige d’eupatoire chanvrine sous sa robe pour aller au bal devient si bonne danseuse qu’elle envoûte tous les hommes. Mais si par malheur, elle perd sa plante, elle doit avaler d’un trait un verre d’huile de ricin sans quoi le diable viendra abuser d’elle au cours de la nuit.

La plante : Chanvre d’eau, origan des marais, l’eupatoire chanvirne n’a pas vole ses noms vernaculaires.

Elle dresse ses hautes tiges à fleurs rosées dans les sous bois humides.Et si l’on en croit, la légende, les cerfs blessés pansent leurs plaies avec ses feuilles. Bien que toxique à forte dose, elle fut autrefois tenue en haute estime. Réduite en pommade, elle faisait mûrir les abcès, infusée dans de la bière elle avait une action purgative.

Laisser un commentaire