Le Frêne

Frêne

Rituel de la semaine:

Appuyez vous sur les traditions pour tirer parti des bienfaits du frêne. Il est réputé à la fois protecteur et malveillant. Celui qui fait du mal à un frêne se retrouve victime d’événements surnaturels désagréables. Les feuilles favorisent les rêves prophétiques et portent doublement chance quand leur limbe est composé d’un nombre pair de folioles. Mettez en sous votre oreiller. L’arbre du monde aurait aussi le pouvoir de prendre en charge les problèmes cutanés tels que les verrues ou les furoncles. Piquez une aiguille sur votre vêtement, gardez la 3 jours avant de la planter dans l’écorce d’un frêne. Votre problème de peau se matérialisera par un bouton sur l’arbre et disparaîtra de votre épiderme.

Anecdote : Le frêne était avec le chêne et l’aubépine, l’un des 3 arbres adorés par les celtes. Quand ils grandissent côte à côte, disaient les druides, il se produit à coup sûr, des événements surnaturels dès que le crépuscule s’installe.

Frêne

La mythologie nordique accorde une grande importance au frêne. Appelé Yggdrasil, il est l’arbre cosmique qui relie les différentes parties de l’univers. L’une de ses branches a servi à fabriquer la lance d’Odin, l’un des dieux majeurs des vikings. Dans l’univers des sorciers, les outils en bois de frêne sont prétendus plus productifs et magiques que ceux taillés dans d’autres essences.

L’arbre : Le frêne (Fraxinus). Commun dans toute l’Europe, sauf sur les côtes méditerranéennes, le frêne est un arbre imposant qui peut vivre 200 ans. Son tronc lisse et droit porte des ramures qui culminent à 30 mètres de haut. Au cours des siècles, le frêne s’est doté de quelques sobriquets empruntés au folklore populaire. On l’appelle tour à tour fraisse, frecho, fragne aréchou ou arbre à regrets.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier