Le corail

corail

Rituel de la semaine :

Le corail rose est présumé favoriser la fertilité. Dans la Rome antique, il était coutume pour les femmes en désir d’enfants de porter une branche de corail rose autour du cou. On en glissait aussi un collier autour des jeunes bambins pour les protéger des blessures. La couleur rose est celle de l’amour, de l’amitié sans faille et de la passion maîtrisée. Laissez-vous conquérir par ses vertus apaisantes et séduire par la tendresse que dégage cette variété de corail.

Anecdote :

Considérée par Théophraste, botaniste du III° siècle avant notre ère, comme une plante pétrifiée, puis par Pline, naturaliste romain du I° siècle, comme un curieux arbuste sous marin, le corail est une matière organique en provenance du fond des mers.

C’est à Ovide, homme de lettres au tout début de l’empire romain, que nous devons cette légende. Après avoir décapité la méduse et s’être enfui avec sa tête glissée dans sa besace, Persée aperçoit la princesse Andromède, attachée nue à un îlot rocheux. Immédiatement séduit, il la délivre et en se penchant, le sang de gorgone goutte dans l’eau et se transforme en corail.

corail

La pierre :

Le corail

Formé de squelettes de polypes marins, minuscules animaux à corps mou qui vivent en colonie au fond des océans, le corail est une matière organique vivante dont les couleurs varient. Il peut être blanc, rose, rouge ou noir. Il se développe en secrétant un support calcaire qui, peu à peu, se transforme en bourgeons puis en branches. Groupées entre elles, elles forment les barrières de corail. Façonné et sculpté le corail est employé en bijouterie et en médecine alternative.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier