Le concombre

Rituel de la semaine :

Succombez au pouvoir ensorcelant du concombre. Il adoucit, décongestionne et hydrate (c’est un vrai régal pour la peau). Pour profiter de ses bienfaits, appliquez sur vos yeux des rondelles fraîchement coupées, détendez vous et retrouvez un regard reposé. Ce légume magique peut aussi se métamorphoser en soins de beauté efficaces. Faites le cuire dans un fond d’eau, récupérez celle ci après cuisson et utilisez la en lotion : mixez 1/4 de concombre frais épluché, mélangez avec autant de lait et vous obtiendrez un lait démaquillant rafraichissant à rincer après usage. Et pour parfaire votre beauté, réalisez un masque fruité en remplaçant le lait par du yaourt.

Anecdote :

Autrefois en Toscane, la coutume voulait qu’on entoure le lit des enfants fiévreux d’un cercle de concombres. Le légume était censé absorber la chaleur qui encombrait les petits malades.

Quand il pleuvait à la saint Maurille, le 13 septembre, les femmes consultaient les concombres pour en tirer des augures. Elles se mettaient à briquer le plus beau spécimen de leur jardin avec un tampon a récurer. Si la peau restait brillante et foncée, elles en concluaient que leur mari leur était fidèle. Mais quand la couleur palissait c’était signe que leur homme les trompait.

La plante :

Concombre et fleur

Le concombre (Cucumis sativus)

D’abord cultivé en Inde, le concombre apparaît en France au IX° siècle et prend le nom de cocombre en provençal. Apprécié en été, cru ou cuit, il est dit courge à bâton, cornichon des Antilles, melon à cornes, selon les variétés. Il est depuis toujours réputé pour calmer les ardeurs, mais aussi rendre les femmes fécondes. Pour y arriver, celles ci s’enduisaient autrefois le corps d’une pommade fertilisante à base de pulpe de concombre et de blanc de baleine.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier