Le cerisier

La potion de la semaine :

Cerise à l'eau de vie

Rien n’est meilleur qu’un apéritif maison préparé avec des fruits de saison. Cueillez 50 g de cerises bien mûres, type griottes. Leur goût acidulé donnera du caractère à votre boisson. Lavez-les, enlevez délicatement les queues et mettez-les dans un bocal rempli de 75 cl de vin rouge. Laissez infuser 1 mois, remuez journellement, puis retirez les cerises. Pressez-les dans un tamis pour en extraire le jus, reversez celui-ci dans le vin, ajoutez 25 cl d’eau de vie à fruits et 200 g de sucre en poudre. Remuez et laissez reposer encore 1 mois dans un endroit exposé au soleil. Passé ce délai, filtrez votre préparation et mettez-la en bouteilles. Conservez au frais et buvez avec modération.

Anecdote :

Le cerisier, chargé toujours de pouvoirs divinatoires, entre dans les charmes amoureux. Au Japon, une jolie coutume veut que l’on accroche une mèche de cheveux à un cerisier en fleur pour attirer l’amour.

Autrefois, on usait de ce charme quand on voulait se marier : rassemblez autant de noyaux de cerises que vous comptez d’années, percez en 14 à partir de la nouvelle lune, continuez ainsi chaque mois , puis glissez les noyaux sur un fil rouge. Attachez-les à votre genou gauche 14 nuits de suite et retirez-les un à un chaque matin. Alors vous connaîtrez l’élu de votre cœur.

La plante :

Le cerisier (Prunus avium et cerasus)

cerise

Arbre rustique que l’on rencontre à l’état sauvage en forêt, le cerisier, de la famille des rosaceae, est cultivé depuis l’antiquité en Europe et en Asie. Il compte de nombreuses espèces qui donnent des fruits plus ou moins acides (bigarreaux, cerises burlat, napoléon, griottes) ou ne sont plantées que pour leurs qualités ornementales (cerisier du japon). Quand vient le printemps, ses branches, couvertes de fleurs blanches ou rosées, sont un ravissement pour les yeux.

Laisser un commentaire