L’amandier

Formule bien être de la semaine :

Enfermez vous dans votre laboratoire secret et sortez une envoûtante recette de bougie parfumée. Elle enchantera vos soirées cocooning. Versez 150 G de cire de soja en paillettes dans un bocal résistant à la chaleur puis plongez le dans un bain marie. Pendant que les copeaux fondent, glissez une mèche en coton, bien centrée dans un joli contenant. Maintenez la par une pince à linge en posée a cheval sur les bords du réceptacle. Elle restera ainsi bien droite. Hors du feu, versez 25 gouttes d’huile essentielle d’amande douce dans la cire liquide puis mélangez. Coulez le liquide. Laissez durcir et abandonnez vous aux effluves enivrants de votre lumière magique.

Anecdote :

De nombreux noms vernaculaires désignent l’amandier : mellé, omillé,alemandier, mandolin, emandre ou encore amone. Haut de 4 à 12 mètre, cet arbre fruitier porte des branches vert clair à rouge au fil de sa croissance.

Les fleurs et les feuilles de l’amandier et accessoirement, son écorce et son bois sont utilisés dans les rituels magiques destinés à attirer la chance et l’argent. On raconte d’ailleurs dans la région de Nîmes, en Occitanie, qu il suffirait de s’endormir sous un amandier à l’heure du déjeuner pour que des rêves émergent et indiquent la fin heureuse ou malheureuse d’un problème financier.

L’arbre :

Amandier

L’amandier ( Amygdalus commun)

Originaire d’Asie mineure, acclimaté et introduit sur le pourtour méditerranéen pour y être cultivé, l’amandier appartient à la famille des rosaceae. Des février ses branches nues se couvrent de fleurs qui ressemblent a celle du pommier. Des feuilles lancéolées très fines, puis des fruits sous forme de coques vertes veloutées succèdent à la floraison. Arrivés à maturité, ceux ci se dessèchent et libèrent chacun un noyau dur qui contient une amande comestible.

Laisser un commentaire