L’absinthe

Absinthe pesticide

Potion de la semaine :

Le vin de l’absinthe est une boisson tonique et apéritive aux vertus digestives. Pour la préparer, mettez dans un bocal 30 g de feuilles sèches (ramassées avant le coucher du soleil un soir de lune décroissante pour une efficacité optimale). Recouvrez-les de 7.5 cl d’alcool neutre à 60°. Laissez infuser à froid pendant 24 heures. Passé ce laps de temps, ajoutez 1 litre de vin blanc moelleux. Laissez infuser 10 jours en remuant régulièrement le contenu, filtrez et mettez en bouteille.

Anecdote :

L’absinthe connut son heure de gloire au XIXe siècle. Composante d’une boisson alcoolisée qui dit-on, rendait fou, elle fut interdite à la vente en 1915. Réhabilitée en 2010, « la fée verte » n’a toujours pas totalement perdue sa réputation sulfureuse.

Autrefois, les sorciers augmentaient leur don de voyance et renforçaient leur pouvoir psychique en se couchant sur une paillasse bourrée de feuilles d’absinthe fraîche. Dans les campagnes, on considérait que le jus d’absinthe était un antidote à poisons et que porter sur soi une tige d’absinthe protégerait des ensorcellements et des morsures de serpents.

Absinthe

La plante :

L’absinthe (Artemis absinthium). Plante vivace des terrains secs et rocailleux, l’absinthe doit son nom à Artémis, déesse grecque de la chasse. Ses feuilles d’aspect soyeux, grises vertes sur le dessus, blanches en dessous, dégagent une odeur forte qui fait fuir les insectes. Connue depuis l’antiquité pour ses vertus médicinales, elle est utilisée en infusion pour lutter contre les maux d’estomac, la fatigue, le mal de mer et les vers intestinaux, d’où son surnom d’herbe aux vers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier