L’abricotier

abricot chocolat

Gourmandise de la semaine :

Envoûtez celui ou celle que vous aimez en lui préparant une gourmandise irrésistible. Procurez vous 500 g d’abricots secs et autant de chocolat noir. Étalez les fruits sur votre plan de travail et aplatissez-les avec un maillet en caoutchouc bien propre, puis faites fondre le chocolat au bain marie. Piquez chaque abricot d’un cure dent et plongez-les, l’un après l’autre, dans le chocolat fondu. Tournez-les délicatement pour bien les enrober, puis posez-les sur un plat recouvert de papier cuisson. Réfrigérez et appréciez à deux.

Anecdote :

Il est le premier arbre à fleurir au jardin. Surnommé jadis peschier, ambergié, bricoutey ou prune d’Arménie, l’abricotier est aussi appelé gigolo, tant il éveille la passion et le désir charnel.

Pour séduire les hommes, les femmes andalouses attachaient des feuilles d’abricotier sous leur jupes. Un subterfuge qui servit à des aristocrates espagnoles pendant les guerres napoléoniennes. Leur jupon gonflé par le feuillage, elle allaient, telles des gitanes, aguicher les soldats ennemis et, dès que ces imprudents succombaient à leur charmes, elle les tuaient.

 

abricotier

L’arbre :

L’abricotier (Prunus armeniaca). Il semble que les premiers abricotiers aient été transportés par les caravanes chinoises jusqu’au royaumes des Parthes, en Iran, avant d’être introduits en Italie par les romains. En magie, la chair de l’abricot entre dans grand nombre de recettes de charmes et de philtres destinés à exciter la passion amoureuse.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier