La reine marguerite

Recette de la semaine :

Reine marguerite

Faites honneur à la fleur emblématique de l’assomption en confectionnant une marguerite, un biscuit inventé par un pâtissier italien installé à Paris dans les années 1930. Faites fondre 150 g de beurre. Laissez refroidir. Séparez les jaunes des blancs de 3 œufs. Faites blanchir les jaunes en les fouettant avec 150 g de sucre. Ajoutez-y du beurre fondu, mélangez et incorporez 250 g de farine tamisée avec 2 cuillères à café de levure chimique. Montez les blancs en neige ferme. Incorporez-les à l’appareil précédent en soulevant délicatement la masse avec la spatule. Faites cuire à 150°c (th 5) pendant 45 minutes. Saupoudrez de sucre glace.

Anecdote :

Dans les traditions antiques liées à la magie, la reine marguerite était censée attirer Cupidon. Sa plantation comme sa cueillette étaient codifiées. Avant de la couper, il fallait prononcer une foule de paroles magiques à des heures bien précises.

Dans la Rome antique, la reine marguerite à fleurs simples était la fleur emblématique des fêtes sextiles célébrées au mois d’août en l’honneur de Cérès, déesse des moissons. Août qui se disait alors sextilis, fut transformé en augustus par l’empereur auguste. Quand le christianisme remplaça les dieux païens, les populations associèrent la reine marguerite à la montée au ciel de la vierge marie, le 15 août.

La plante :

Reine Marguerite

La reine marguerite (Callistephus chinensis)

Connue aussi sous le nom d’aster de chine, la reine marguerite est une plante annuelle de la famille des asteraceae, qui fleurit à la mi-août. Originaire de Chine, cultivée en Europe depuis le siècle des lumières, elle a toujours occupé une place de choix dans les jardins rustiques. Elle est la seule espèce du genre callistephus, mais compte de nombreux cultivars à fleurs simples, doubles ou échevelées, qui lui donnent des airs de marguerite des champs ou de chrysanthème.

Laisser un commentaire