La pomme de terre

Quenelle pomme de terre

Recette gourmande de la semaine :

Sortez votre chaudron et préparez une succulente recette qui sublimera vos repas. Faites cuire une dizaine de pommes de terre à la vapeur. Jetez l’eau, saupoudrez vos truffoles de farine et écrasez-les au presse purée. A l’aide de 2 cuillères à soupe, formez des quenelles. Faites-les rissoler dans du beurre fondu et déposez-les dans un plat à gratin. Arrosez de crème fraîche légère, salez, poivrez et passez le tout au four chauffé à 150°C (th 5) une dizaine de minutes. Ce plat originaire d’Alsace et très bon marché enchantera vos papilles.

Anecdote :

Autrefois, il était coutume d’utiliser des tubercules de pomme de terre pour fabriquer des poupées d’envoûtement vaudou. En Charente, les ensorceleurs des marais affirmaient de leur coté qu’en plantant des hameçons, dans les yeux de pommes de terre, ils crevaient ceux de leurs ennemis.

De nombreuses croyances et rites sorciers entourent la pomme de terre. Du coté de Guingamp, on racontait qu’un tubercule oublié, devenu mou, fripé et couvert de germes blancs, prédisait le retour d’un mort qui allait se venger de toute la maisonnée. En Allemagne du nord, des paysans avaient inventé le kartoffeldemon, un démon qui harcelait les pommes de terre jusqu’à les faire pourrir.

La plante :

Pomme de terre

La pomme de terre (Solanum tuberosum)

Issue d’une plante herbacée originaire du Pérou, la pomme de terre appartient à la famille des solanaceae. Au XVI° siècle, elle arrive en Espagne sous le nom de patata, puis voyage vers le sud de la France et l’Allemagne. Joliment appelé truffole (petite truffe) en Ardèche, où débuta sa culture, ce tubercule comestible doit son succès à Antoine Auguste Parmentier, originaire de Montdidier dans la somme (Picardie), pharmacien et agronome français du XVIII° siècle, qui développa sa culture et permit de stopper les famines.

Laisser un commentaire