La gentiane jaune

gentiane jaune

Potion de la semaine :

Pour préparer un tonique amer, choisissez un vin rouge qui ait du tempérament et titre au moins 12°. Remplissez un pot de grande contenance de 1 cuillerée à soupe de racine de gentiane coupée en petits morceaux. Ajoutez 5 g de racine de ményanthe (trèfle des marais). Son amertume proche de celle de la gentiane, stimule l’appétit. Continuez avec le même poids d’écorces d’oranges séchées et de morceaux de rhizome d’acore odorant, une herbacée marécageuse, à la saveur acre légèrement épicée, connue pour faciliter la digestion. Terminez par 3 g d’anis. Laissez vieillir la potion pendant 2 semaines, puis filtrez et mettez en bouteille.

Anecdote :

Surnommée quinquina indigène ou quinquina du pauvre, la gentiane est reconnue médicalement efficace en cas de troubles digestifs. Son pouvoir magique est de renforcer la puissance des ingrédients qui entrent en contact avec elle.

Dans les pratiques ésotériques, la gentiane est associée à l’amour. Elle favorise l’attachement et le retour d’affection. Sa racine séchée coupée en morceaux, entre dans les sachets destinés aux rituels de reconquête amoureuse. Mélangée avec des feuilles d’absinthe, elle permet de lutter contre les forces du mal.

gentiane

La plante :

La gentiane jaune (Gentiana lutea) : pousse sur les massifs montagneux de moyenne altitude, dressant ses hampes fleuries de couleurs jaune, parfois à 2 mètres de haut. Bien connue des anciens, citées par Dioscoride, médecin grec du I° siècle de notre ère, utilisée par son contemporain, le naturaliste Pline, la gentiane fut utilisée tout au long des siècles pour soigner les désordres d’origines gastriques.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier