Hestia

Hestia est la première fille de Rhéa et Cronos.

Elle fut également avalée par son père des sa naissance comme ses frères et sœurs.
Hestia est la déesse du foyer et du feu sacré qu’elle entretient.
Elle fait partie des douze olympiens elle est remplacée par Dionysos.
Hestia n’aimait pas les façons de procéder d’aphrodite qui tenta de la séduire.
Elle fut recherchée en vue d’un mariage par Poséidon et Apollon. Hestia refusa leur offre.
Hestia ne sort jamais de l’olympe et ne participe à aucun combat. Zeus reconnaissant lui accorde la première victime à chaque sacrifice public parce qu’elle sait protéger la paix du mont olympe. Elle a fait le serment solennel, en touchant la tête de Zeus , qu’elle resterait vierge éternellement.

Temple Hestia
Temple d’Hestia

Hestia est vénérée dans toutes les cités grecques, dans chaque prytanée elle a son autel. A Delphes elle est l’objet d’un culte particulier, cette ville était considérée comme le centre du monde, et son foyer était donc le foyer commun de la Grèce.
Les temples d’Hestia ont une forme circulaire. Elle protège tout ceux qui viennent chercher sa protection. Elle est universellement respectée, parce qu’elle est la plus douce et la plus vertueuse des déesse mais aussi parce qu’elle a inventé l’art de construire les maison.

Hestia
Hestia

Le feu qu’elle entretient est sacré s’il s’éteint soit par accident soit en signe de deuil.
On le rallume à l’aide d’une roue de feu. Les familles entretiennent aussi leur propre feu, et si un membre va fonder une famille ailleurs, il emporte une parcelle de feu du foyer.
Celui-ci symbolise la perpétuité de la famille.
Le feu a également son coté plus sombre qui sert aussi aux sacrifices.

Hestia est souvent représentée debout portant un voile sur la tête.
Des temples lui ont été élevés à Olympie, à Hermione, celui-ci avec cette particularité qu’elle n’y a pas d’image, mais seulement un autel où brûle le feu sacré. Un temple au Pirée,

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier