Feng Shui

Le Feng Shui est un art millénaire qui vient d’Asie, plus précisément de Chine.


Les premières utilisations remontent aux alentours de 4500 av JC à Yangs ao.

Feng shui

On a découvert des tombes où était appliqué un système de placement et d’organisation suivant les principes qui deviendront les principes du Feng Shui.
En chinois, Feng Shui signifie étude du vent et de l’eau.
Le Feng Shui a pu avoir ses lettres de noblesse sous le service de l’empereur des dynasties.
Sous le régime de Mao, il fut interdit.
Les principes du Feng Shui :
Le principe repose sur le yin et le yang qui sont en dualité.
Yin et yang que l’on retrouve dans notre univers. Le yang est par nature tout ce qui est actif, lumière et masculin. Le yin, féminin, ombre et inactivité.
Sur le plan d’un logement, les pièces correspondent soit au yin soit au yang.
Exemple : une chambre sera yin par la féminité et le manque de clarté qui y résident.
Le couloir et l’entrée seront yang grâce à leur lumière et activité.
Pour effectuer une étude, on se sert d’un bagua qui est un diagramme octogonal.
Dans le bagua, on retrouve le ciel antérieur qui correspond à l’invisible et le ciel postérieur au visible.
Dans cet art, nous retrouvons ce que l’on appelle les éléments : feu, terre, eau, air. Ce sont des éléments dits de transformation.

L’objectif :
Le but du Feng Shui est d’harmoniser l’énergie de l’environnement d’un lieu dans le but d’équilibrer différents domaines et faciliter les déblocages.
Les différents domaines sont : la santé, le bien-être et la prospérité pour tous les occupants du lieu.
Cet art permet d’agencer les habitations en fonctions des flux visibles et invisibles pour obtenir un équilibre des forces et une circulation optimale de l’énergie.
Le lieu dans lequel nous vivons se caractérise par une circulation particulière de l’énergie. Quand nous sommes en osmose, nous bénéficions de ses bienfaits.
Cet art met l’accent sur la dysharmonie de notre vie et notre mode de vie afin de les rectifier.
Bien entendu, en fonction de la composition familiale, l’optimisation n’est pas la même.
Les cinq éléments : ils permettent une classification des éléments de notre monde.

Feng Shui

Il existe trois cycle : – 1 : la production, – 2 : le contrôle et – 3 : affaiblissement.
Selon le cycle et les éléments, chaque élément correspond à une forme et une couleur.
Exemple : le feu est associé au triangle, sa couleur est rouge, sa saveur amère et sa saison chaude.

Le métal quant à lui, est associé à la forme ronde, à un mouvement de contraction. Sa couleur est blanche, sa saveur piquante et sa saison l’hiver.
Les couleurs dans le Feng Shui sont utilisées pour choisir un terrain.
Un sol rouge aura une nature feu.
Une montagne sera terre si sa forme est carrée.
Associer les deux sera néfaste pour une construction.
La terre affaiblira les effets du feu. Pour éviter ce désagrément, il faudra mettre des formes triangulaires et des matériaux de fer.
Un poster représentant des triangles ne sera pas bénéfique car il est en papier.
Le temps : en Feng Shui, le temps est un facteur important. On se sert du Tong Shu (calendrier chinois) pour connaître les influences, au même titre que le calendrier grégorien permet de regarder les phases de la Lune.
Le calendrier grégorien commence en janvier et le calendrier chinois en février.
Le Qi, qui est l’objectif Feng Shui, est présent pendant un cycle de 60 ans.
Dans cet art, on utilise une boussole appelée Luopan. Cette boussole est propre à chaque enseignement de Feng Shui.
Le Luopan est une boussole magnétique ou on retrouve le sud toujours en haut.

Feng Shui

Aujourd’hui le Feng Shui a une place importante aussi bien dans les pays asiatiques qu’occidentaux.

Laisser un commentaire