Chrysocolle

chrysocolle

Chrysocolle

Pierre : semi précieuse

Famille : hydrosilicate de cuivre

Energie : protection

Planète : Mercure

Origine du nom :  nommée et décrite par Theophraste en 315 avant Jésus-Christ, son nom vient du grec « krysos » (or) et « colla » (colle).

Provenance : Chili, Etats-Unis, Italie, Arizona, Nevada, Pérou, Russie, Zaïre.

Symboles :
En chine, c’est un réceptacle de pensées divines.
En Egypte, elle aide à la réunion des âmes.
Chez les indiens, elle représente la fécondité. 

 

Tradition : 

Cette pierre de la « fécondité » est aussi appelée « Pierre d’Eilat » lorsqu’elle contient de la malachite et de la turquoise.

En Égypte, elle est aussi connue sous le nom de « pierre de sagesse ». Les Egyptiens la portaient couramment pour protéger l’esprit.

Chez les Indiens d’Amérique du Sud, elle est le symbole de l’eau fécondante de la forêt.

A l’époque médiévale, la chrysocolle était essentiellement utilisée pour ses qualités médicinales. On disait qu’elle pouvait guérir les ulcères et brûlures d’estomac.

Pendant la renaissance, on utilisait la chrysocolle comme pigment pour la peinture.

 

Sentimentalement :

La chrysocolle renforce l’amour et l’amitié grâce aux énergies positives qu’elle apporte.
Elle chasse le ressentiment et aide à être plus tolérant.

 

Vertus physiques-psychiques :

La chrysocolle atténue les douleurs à la gorge, les bronchites et les angines. Elle renforce le foie et régule la thyroïde.
Elle est recommandée lors de l’accouchement et des douleurs menstruelles.
Elle favorise les fonctions digestives et calme les cystites.

 

Nettoyage/charge :

Nettoyage à l‘eau.
Charge au soleil.

 

Signes du zodiaque :

La chrysocolle est associée aux signes des Gémeaux, Balance et Sagittaire.