Célestine

célestine

Célestine

Pierre : Semi précieuse

Famille : Sulfate de strontium.

Énergie : Protection

Planète : Venus

Origine du nom :  Découverte en 1797 par Martin Heinrich Klaproth, son nom lui vient d’Abraham Gottlieb Werner qui la baptisa « Célestine », du grec « caelestis » en référence à la couleur bleu ciel des échantillons.

Provenance : Allemagne, Brésil, Espagne, Grande-Bretagne, Madagascar, Mexique, Pologne, Égypte, Pérou, Libye.

 

Tradition : 

Elle est utilisée dans la fabrication de colorants, de batteries électriques, de verres spéciaux et de céramiques.
Cristal sublime, plein d’amour, de sagesse et de paix qui semble être là pour  rapprocher l’être humain du Divin, et particulièrement de la Mère Divine. L’accès à la Mère Divine est facilité en méditation.

 

Sentimentalement :

Elle dissipe la douleurs des relations amoureuses précédentes et elle apporte l’amour.
Pierre maternelle, elle convient très bien aux enfants ou aux personnes fragiles et angoissées. Elle procure beaucoup d’apaisement et permet de se libérer des oppressions et contraintes.

 

Vertus physiques-psychiques :

Elle apaise les douleurs musculaires, les tensions (surtout dans le dos).
Elle apaise contre les maladies pulmonaires et approfondit la respiration, régulant de ce fait les poumons.
Elle améliore l’acuité visuelle et apaise les migraines.

 

Nettoyage/charge :

Nettoyage : la célestine est une pierre fragile, soluble dans l’eau et se désagrégeant au contact du sel. La purification se fera ainsi uniquement par voie indirecte, son ou encens.

Pour la recharger il lui faut de la lumière lunaire.